Lavender Canyon
durée prévoir la journée entière à partir de Moab
Description

carnet de voyage 2016 (juin): Au menu, peu ou pas de randonnée au programme puisqu’à priori notre Jeep Rubicon spéciale (twisted jeep à Moab) doit nous permettre d’explorer la quasi-totalité du canyon , du moins s’il nous arrive pas la même mésaventure que l’auteur sur site US hikes. En effet, il faut un permis pour aller dans Lavender canyon (8 permis gratuits par jour) et pour pouvoir aller explorer les parties intéressantes il faut que les rangers donnent la combinaison du cadenas qui ouvre la grille qui sépare les terres privées des terres du parc. Or, lorsque cet allemand s’y était rendu, le ranger avait donné une mauvaise combinaison et donc pas possible d’entrer en voiture : il avait tout fait à pied mais sans le regretter au final. Aujourd’hui il fait très chaud donc je n’ai pas trop envie de subir le même sort. Premier stop donc au visitor center pour récupérer le permis et la combinaison et nous voilà partis. Une carto GPS aide à ne pas prendre les mauvaises pistes car il y a plusieurs endroits où il est possible de se tromper surtout au début. Dans les 2 premiers miles il y a gué dont la sortie est abrupte et glissante : aucun pb pour la rubicon modifiée mais nous ne serions pas passé avec la patriot c’est certain et sans doute pas avec un autre SUV standard. Il y a ensuite beaucoup de partie très sablonneuses avec un risque d’ensablement non négligeable loin sans faut  mais difficile de vraiment juger tant l’impression de facilité est grande avec ce véhicule. Arrivés à la grille après environ 10 miles, je descends de la voiture et suis accueilli par une nuée de deer flies, heureusement qu’on est en voiture, et je n’arrive pas à ouvrir le cadenas !!! en insistant un peu, il n’est pas assez graissé et il faut tirer fermement sur le fermoir.  Il y a ensuite deux parties principales à explorer : Lavender creek au sud et west fork à l’ouest qui regorgent d’arches. Nous commençons par Lavender creek dans laquelle il y a beaucoup de passages limites et très cassant mais encore une fois pas de pb.  Nous verrons successivement Caterpillar arch, Hand Hold arch, une ruines en hauteur qui semble être une habitation, Tea Pot arch et Cleft arch qui est la plus grosse. La partie ouest est encore plus difficile en voiture et là nous verrons successivement, Hummingbird arch, Long arch et West lavender arch. Sur le chemin du retour à proximité de la grille nous verrons deux nouvelles arches que nous avions loupé à l’aller. Quasiment toutes les arches sont en hauteur donc difficile voire impossible d’aller dessous (j’avoue qu’un drône me tenterait bien dans ce genre d’endroit bien qu’interdit…) ou de s’en approcher très près. Au final nous sommes content de l’avoir fait en voiture car vu les nuées de deer flies la rando aurait été un calvaire. Je n’avais pas vraiment préparé à fond cette excursion et en regardant sur google earth, on voit qu’il y a d’autres arches et ruines dans les deux canyons mais aussi dans dry fork donc il est clair que nous y retourneront pour explorer plus en détail ces canyons.

conseils: éviter les mois d'été pour les deer flies et ne pas s'y rendre avec un SUV standard: très haute garde au sol, boite courte et angle d'attaque élevés sont obligatoires. ne pas oublier de vous rendre au visitor center pour obtenir le permis (gratuit en 2016) et la combinaison du cadenas....

Difficulté piste
difficulté randonnée si vous faites tout à pied à partir de la grille qui matérialise l'entrée dans le parc.
Intérêt
 
   
   
   
   
  Caterpillar arch  
  Caterpillar arch  
  Caterpillar arch  
  Hand hold arch  
  Caterpillar and hand hold arch  
   
  Teapot arch  
  Teapot arch  
  Teapot arch  
  Teapot arch  
  Cleft arch  
  Cleft arch  
  Vous avez atteint la première page Vous avez atteint la première page           Page suivante Dernière page