Upper salt creek
Distance parcourue env 22 miles (35 km (A/R de cathedral butte à upper jump) sur 2 jours
Description

Jour1:

L’an dernier nous étions allés à Angel arch dans Lower salt creek en partant de squaw flat via peekaboo trail et lower salt creek. Cette partie dans Salt creek avait été pénible à cause de la végétation car le sentier était difficile à repérer et la rando n’avait guère d’intérêt que celui de se rapprocher de angel arch il nous tardait donc d’explorer la partie Sud de Salt creek qui regorge de spots dignes d’intérêts. Le Backpacking s’impose d’entrée car même si cela ne fait qu’environ 20 miles A/R, c’est beaucoup pour une journée. Il n’est pas nécessaire de se charger trop en eau car sur le parcours il y a 2 points d’eau : un à environ 4.5 miles et l’autre à environ 10 miles. Je choisis donc de partir avec uniquement 5 litres d’eau + gatorade, coca et jus d’orange pour un sac d’environ 16 ou 17kg. Pour arriver au trailhead il faut compter environ 2h20 de Moab dont 1h de piste pour parcourir les 16 et quelques miles avec un gué qui était assez profond en tout début de piste mais au final une piste sans problème particulier avec juste quelques passages plus cassants que d’autres. Dans Cette partie sud de Salt creek, il y a des ours mais à priori ils sont plus fréquemment présents entre les camps SC3 notre point de chute et SC4 qui est plus proche de Angel arch. Olivier m’avait prêté sa dague de combat qu’il avait acheté en avril dernier pour cette même randonnée qu’ils n’ont pas pu faire faute de météo capricieuse mais au final pour cette rando j’ai pris un pepper spray que dave m’a prêté à Moab en espérant bien sûr qu’il ne servira pas. Nous voici donc parti et dès le départ cela descend très fort puisqu’en 1 mile on perd 1000 pieds en altitude sur un chemin assez glissant mais sans problème particulier. La descente se fait en deux étapes, d’abord jusqu’à un plateau de slickrock intermédiaire où on a de belles vue puis ensuite jusqu’à salt creek.

A un moment, j’ignore pourquoi mais on perd le chemin et on trouve rapidement que la progression est tout à coup compliqué avec des branchages nombreux et un peu d’escalade. Je regarde le GPS et effectivement nous ne sommes plus sur le bon sentier. Retour quelques centaines de mètres en arrière pour nous remettre dans le droit chemin. Nous ne sommes pas partis spécialement tôt car nous avons toute la journée pour 8.7 miles théoriques donc dès que nous avons atteint salt creek, il est temps de trouver un coin pour manger. Nous trouvons un emplacement à l’ombre sous des arbres pour faire chauffer et déguster nos plats lyophilisés que cette fois je n’ai aucun mal à avaler. Le premier spot est une arch nommée wedding ring arch sur la carte topo de national Geographic mais d’autres cartes ou site web comme utah trail dont nous avons la description avec nous, n’indiquent pas cette arche à cet endroit mais bien plus loin après kirk cabin. De plus les photos de cette arche ne fait pas penser à une alliance au contraire de celle que nous verrons après simplement indiqué ‘natural arch’. toujours est-il que nous ne la verrons pas puisque celle-ci est située sur le plateau donc impossible à voir du sentier. A mon avis l’accès se fait par le plateau. Nous continuons donc notre route et arrivons au premier point d’eau où le ruisseau coule dans une grosse pool en contrebas où il est possible de se baigner. L’eau est très fraiche donc on en profite pour tremper les casquettes et chapeau, les pieds les maillots car il fait plus de 30°, et faire le plein d’eau bien que nous n’ayons pas beaucoup puisé dans les réserves. Peu après nous arrivons à Kirk cabin construite vers 1890 par Lee kirk qui a cultivé la terre et l’a habitée pendant environ 15 ans. Celle-ci est très bien conservée. Pas étonnant qu’il l’ait construite à cet endroit à 5min du point d’eau. En face de cette « cabin » on aperçoit au loin Kirk’s arch qui est massive mais peu accessible bien que j’ai déjà vu une photo avec quelqu’un dessous. Peu après on aperçoit au loin Big ruins un ensemble de ruines situées en hauteur que nous choisissons plutôt d’aller voir au retour. Nous continuons donc notre chemin aperçevons au loin sur la partie ouest une autre arche et peu après nous arrivons à celle qui est indiquée comme étant wedding ring arch sur Utah trails. Cette arche est magnifique et m’évoque plus une alliance que l’autre qui porte le nom officiel sur la carte / Je vous laisse vous faire votre opinion. Celle-ci est plus accessible car on peut s’en rapprocher très près mais pour aller sous l’arche c’est une autre histoire et pas question de prendre de risques ici. Nous continuons notre route et peu après nous apercevons Fisheye arch située en hauteur sur la partie Est, ainsi que quelques ruines et nous arrivons théoriquement bientôt au SC3 indiqué sur le GPS mais la joie est de courte durée pour lysiane qui a mal au dos car le SC3 indiqué sur les cartes topo carmin 24K n’est pas au bon endroit car indiqué environ 1.5 miles au sud de l’emplacement réel. Il faut donc encore faire quelques efforts. La grotte où est située all american man est en vue et permet de se poser un peu. Il y a 2 prises à bien repérer pour se hisser dans la grotte et admirer ce fantastique pictogramme avec ses couleurs flamboyantes.  Nous reprenons notre route car mine de rien l’heure tourne et nous ne prêtons guère d’attention à un cairn sur une pente de slickrock, erreur de débutant car nous perdons le chemin et passons dans la végétation avec des semblants de sentiers dans tous les sens. Pourtant il suffit de lire le descriptif de Utah trail pour voir que le passage est entre 2 falaises à l’endroit de ce cairn. Retour arrière de quelques centaines de mètres pour prendre le bon chemin, se hisser dans ce narrows et passer de l’autre côté. Encore un bon mile avant d’arriver. Peu avant le second point d’eau, nous arrivons aux pictogrammes de four faces (à ne pas confondre avec 5 faces dans davis canyon) qui est splendide avec quelques « granaries » au pied. Le second point d’eau est en vue avec là encore l’eau qui coule vers une pool en contrebas où il est possible de se baigner.

Le camp est à moins de 5minutes à pied et nous ne sommes pas seuls. Un gars du Colorado est là avec ses deux filles mais il s’est trompé de numéro de camp pour le permis et nous demande donc s’il peut partager le camp avec nous ce que nous acceptons bien évidemment en leur demandant juste de déplacer leurs hamacs pour qu’on puisse mettre notre tente à l’abri. La tente s’installe sans pb car le sol est bien dur, et après un bon repas et un beau coucher de soleil, nous trouvons un arbre commun avec nos voisins du jour pour hisser la nourriture à l’arbre avec ma corde. Comme moi il a un sac spécial ours de marque ursack qui a l’avantage d’être beaucoup plus léger et facile à transporter qu’un conteneur rigide. il est temps de prendre un peu de repos après un peu plus de 11 miles parcourus. La nuit sera très calme sans vent donc conditions idéales.

Jour 2:

Comme toujours en camping nous sommes levés très tôt et il ne fait pas très chaud ce matin mais le soleil ne tardera pas à nous réchauffer. Pas de d’insectes ce matin qui tournent autour de nos têtes contrairement à la veille où heureusement nous n’avons pas vu de deer flies qui ont vite fait en général de nous pourrir la vie comme si on les attiraient tel un aimant. Notre voisin est allé décrocher le sac de nourriture qui est intact pour préparer le petit déjeuner. Avant de partir nous ferons un A/R jusqu’à upper jump mais la cascade est peu fournie et la luminosité pas terrible. Après avoir tout remballé nous nous mettons en route pour le retour. Toute la partie dans upper salt creek jusqu’à SC3 est facile à suivre et bien moins pénible que dans la partie nord entre peekaboo et SC4. Il y a juste une section avec de la végétation haute mais des fanions roses sont accrochés de ci de là et du coup bien plus faciles à repérer que des cairns et donc peu de risque de se tromper ou de perdre le sentier. Les faces du canyon sont éclairées différemment de la veille et nous offrent d’autres vues des arches notamment. Finalement nous n’irons pas voir big ruins et on se contentera des vues distantes.  Sans le vouloir on s’arrêtera exactement au même endroit que la veille pour manger. Un long stop à la première pool pour se rafraîchir et faire le plein d’eau nous permettra de faire la montée dans de bonnes conditions à la pire heure de la journée. Comme prévu, cela monte dur mais on s’élève vite et ce n’est pas très long. Nous arriverons à la voiture au bout d’environ 6h et 10 miles en prenant notre temps et sans grosse fatigue et la satisfaction d’avoir fait cette bien belle randonnée. Sur le pare-brise, le gars du Colorado qui nous précédait a laissé un mot sympa et son adresse e-mail mais avec une faute je pense car en essayant de lui écrire ce sont malheureusement des échecs de distribution que j’aurais en retour, dommage….

Difficulté ( à cause de la longueur A/R)
Intérêt
 
   
   
  Kirk's cabin  
  Kirk's cabin  
  Kirk's cabin  
  Kirk's arch  
  Kirk's arch  
  Kirk's arch  
  Kirk's arch  
   
   
  Wedding ring arch  
  Wedding ring arch  
  Wedding ring arch  
  Wedding ring arch  
  Fisheye arch  
  Vous avez atteint la première page Vous avez atteint la première page           Page suivante Dernière page